Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
catchsansfrontieres.overblog.com

And the winner is...

30 Octobre 2013 , Rédigé par Jean-François Gruslin (JFG) Publié dans #JFG, #Dr Catch, #Hell in a Cell 2013, #la Battle des pronostics, #John Cena, #Ric Flair, #Sting, #WWE World Heavyweight Championship, #Hell in a Cell

And the winner is...

Comme vous le savez, Hell in a Cell s'est tenu dimanche 27 octobre à Miami, Floride. Et, au cas où vous ne le sauriez pas, il y a deux enseignements principaux suite à ce PPV: Randy Orton est le nouveau champion de la WWE, mais, surtout (je dis "surtout" tant cela est exceptionnel), John Cena devient, pour la Quatorzième fois, champion du monde!

Et oui, les "créatifs" de la WWE ont sacré Cena champion du monde! Ils ont osé! Lui qui revenait d'une opération chirurgicale, à peine remonté sur le ring, il retire le titre à Alberto Del Rio. Le pire, c'est que, le lendemain à Raw, Sandow "cash" sa mallette (avant d'avoir préalablement massacré le Champ en veillant à bien lui ré-abîmer son bras fraîchement opéré) et le leader de la Cenation parvient encore à conserver son World Heavyweight Championship... J'hallucine! John Cena est donc 14 fois champion du monde!!! C'est-à-dire qu'il possède le même nombre de titres mondiaux que Sting et est à 2 championnats du record qu'on croyait inatteignable de Ric Flair! La où, selon moi, le scandal réside, c'est que Flair, lui, cette légende vivante du catch, a remporté ses 16 victoires mondiales en plus ou moins quatre décennies! Cena, lui, c'est en 11 ans de présence dans le roster principal de la WWE! Certes, ce dernier est pugnace, sur-motivé. Certes, il est un véritable aimant à pognon pour la compagnie de Vince McMahon, mais ceci justifie-t-il cela? Je ne dis pas que Cena ne mérite pas ses 14 titres, mais certainement pas en si peu de temps! Je trouve que cela décrédibilise non seulement les championnats mondiaux de la WWE (à savoir les prestigieux WWE Championship et World Heavyweight Championship), mais aussi des Superstars bourrées de talents qui n'attendent qu'une seule chose: être mises en lumière!

Lors de ce Hell in a Cell, il faut également savoir que deux matches ont été rajoutés à la dernière minute: le match simple opposant Dean Ambrose (c) à Big E. Langston pour le United States Championship (le seul véritable bon match de la soirée, toujours, selon moi) et le très intéressant (je rigole, bien sur) Mixed Tag Team Match entre, d'une part, Fandango & Summer Rae et, d'autre part, The Great Khali & Natalya. Victoires respectives de Big E. (mais par disqualification d'Ambrose, ce qui veut dire que ce dernier conserve son titre) et de Fandango & Summer Rae.

Ce Pay-Per-View n'était pas à la hauteur de mes espérances pour un show de cette renommée. Les matches étaient bons, mais sans plus (excepté donc pour le US Championship). De plus, comme vous l'aurez amplement compris, ce Cena champion me reste en travers de la gorge!

Enfin, une autre chose a occupé Catch Sans Frontières durant ce PPV: c'est la Battle des Pronostics! Pour la deuxième fois consécutive, je la remporte (4 bonnes prédictions contre 2 pour Dr Catch, mon rival, sur les 7 matches que nous avons chacun pronostiqués). Mais, en gars Fair-Play, je ne manque pas d'encourager Dr Catch à se rattraper lors de la prochaine Battle à l'occasion du célèbre WWE Survivors Series qui, on l'espère, sera plus original et palpitant!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article